Image Quels étirements effectuer après un footing ?

Quels étirements effectuer après un footing ?

On connaît tous la routine des étirements qu'on fait avant d'aller courir ou avant de faire un exercice physique. Mais on ne parle pas assez souvent des étirements à faire après l'exercice. Les tensions musculaires sont très intenses, même après une simple course à pied. Pour minimiser les courbatures et les crampes, voici quelques conseils sur les étirements à faire après un footing.

L'étirement des ischio-jambiers et des adducteurs

Les ischio-jambiers désignent les muscles à l'arrière de vos cuisses. Les étirements après votre footing commenceront à ce niveau.

Posez votre talon à la même hauteur que votre bassin et tendez votre jambe en redirigeant verticalement la pointe du pied. Maintenez l'autre jambe au repos. Vous n'avez ensuite qu'à vous pencher doucement jusqu'à ce que votre nombril touche votre jambe. Quand vous sentirez l'arrière de votre cuisse s'étirer, vous pouvez lâcher prise et alterner sur vos deux jambes.

Quant aux adducteurs, ils désignent les muscles à l'intérieur de vos cuisses. L'étirement se fait debout avec les jambes écartées. Gardez votre buste bien droit et pliez votre genou gauche, puis basculez de ce côté jusqu'à ressentir l'étirement de vos muscles. Revenez à la position initiale et faites la même chose pour votre jambe droite.

L'étirement des triceps suraux et des quadriceps

Même les athlètes célèbres du triathlon préconisent de faire des étirements après une longue épreuve. Pour vous informer à ce sujet, n'hésitez pas à visiter le site d'Iron web qui donne des actualités sur le monde du triathlon.

Pour l'étirement de votre mollet (triceps sural), mettez-vous en position debout. Appuyez-vous contre un mur et tendez une jambe derrière l'autre. Montez sur la pointe des pieds, puis reculez petit à petit votre jambe arrière en reposant votre talon. Alternez l'exercice sur vos deux jambes.

Passons aux quadriceps. Ce sont les muscles situés sur le devant de la cuisse. Toujours en position debout, repliez votre jambe derrière en attrapant votre pied. Votre autre main vous servira d'appui contre le mur. Veillez à rester bien droit jusqu'à la fin de l'exercice. Restez dans cette position en rentrant votre ventre et en serrant vos fesses jusqu'à étirement des muscles visés.

Optimiser l'efficacité des étirements

Effectuer les étirements à la lettre ne suffit pas pour que le résultat soit concret. Il y a quelques points à ne pas négliger. Premièrement, la durée de vos séances d'étirement après un footing ne doit pas dépasser quinze minutes. Une trop longue durée pourrait causer l'effet inverse, c'est-à-dire encore plus de courbatures et surtout des risques de déchirure.

Deuxièmement, comme avant et pendant votre course à pied, la respiration est essentielle. Gardez une respiration constante et calme. Ressentez chaque étirement en même temps que votre inspiration ou expiration.

Enfin, évitez les mouvements brusques. Le but des étirements est de détendre les muscles et non de les forcer. Effectuez-les progressivement et dès que vous sentez un blocage ou d'autres désagréments, arrêtez l'exercice et reprenez après une petite pose. Si tout est fait correctement, vous sentirez rapidement les bienfaits de ces différents étirements après chaque footing. Pour d'autres informations et d'autres thèmes sportifs, rendez-vous sur le site d'Iron web.